21 mars 2011

tics de langage

babel_towerTu auras remarqué, lecteur fin, comment les générations s'approprient certains mots de notre belle langue de Molière jusqu'à en faire un usage immodéré frisant le grotesque ou à en élargir le sens de façon éhontée. Ou encore des expressions dont la récurrence est rapidement pénible.

Ainsi, les années 80 virent fleurir à tout bout de champ des "j'veux dire" qui voulaient justement rien dire. Mon Dartagnan en est friand à un point frisant l'absurde. Qu'est ce que tu veux dire, mon grand ? Parle, accouche, viens en au fait fissa, foin de tournage autour du pot, quoi ! Si je m'énerve, ça lui coupe la chique et là, c'est le drame, il sait plus ce qu'il voulait dire. Un comble !

Il y a aussi "c'est énorme" pour dire que "c'est génial" (tellement galvaudé qu'il fallait bien trouver autre chose). Pire encore "elle est énorme, comme actrice" pour définir une prestation scénique ou filmesque de première bourre, par exemple chez Natalie Portman, anorexique oscarisée, ce qui prouve qu'il ne s'agit point de signaler un excès de poids.

On a eu les horripilants "tout à fait", pas encore tout à fait disparus chez les primates de la sémantique.

"C'est clair", au moins aussi éprouvant, fleurit encore sur les bouches trentenaires et m'assombrit l'humeur.

J'en oublie sans doute, mais il y en a un, tout petit, bien anodin et dont l'abus commence à me courir sur le haricot sévère. Pour signifier "toutefois" ou  "mais" , je te le donne en mille, lecteur moderne, et c'est sans apprêt que je te le livre. 

Après, si t'es pas content, t'as qu'à être aware comme  Jean-Claude VanDamme :"A l'an 3000 les gens vont se parler avec...les yeux, des ondes. Ne me prend pas pour un fou , les baleines le font, les dauphins aussi. Ce sont des animaux très intelligents dans la mer. Nous on vit dans la terre. Et eux se communiquent, vu qu'ils ne savent pas parler dans l'eau, ils sont forcés d'utiliser des ondes, des ondes de love ou de hate et la communication se fait comme ça." 

ça l'fait, non ?

 

Posté par QueenMom à 09:22 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


Commentaires sur tics de langage

    tiens donc natalie portman serait anorexique maintenant comment ce fesse!! enfin "j'dis ça, j'dis rien!" bon printemps à tous!!

    Posté par eliza, 21 mars 2011 à 10:08 | | Répondre
  • Attends, c'est trop énorme ton post, enfin j'veux dire, tu vois quoi?
    Après, c'est sûr, c'est grave cette atteinte permanente à la langue française. C'est un truc de ouf!

    Posté par Titcheur, 21 mars 2011 à 10:10 | | Répondre
  • @eliza : il paraît qu'elle s'est affamée pour son Black Swan et j'ai jamais dit qu'elle était grosse !

    @Titch : arrêtez de dire "après", ça m'énerve !

    Posté par QUEEN MOM, 21 mars 2011 à 10:14 | | Répondre
  • Au jour d'aujourd'hui, c'est clair qu'il est trop bien ton post.

    sinon, as-tu remarqué que les actrices françaises qui minaudent (pour faire intellectuel) rajoutent des "comme ça" à toutes les sauces.
    Ça donne de la profondeur au propos: "le réalisateur a voulu faire une sorte de mise en abîme comme ça, moi j'essaie d'entrer dans la peau de ce personnage exceptionnel, sublime, courageux, comme ça..."
    ça m'eneeeeeeerve!

    Posté par Marine, 21 mars 2011 à 10:31 | | Répondre
  • et le fameux "voilà"lors de certaines interviews d'un niveau intellectuel élevé j'en ai recueilli des dizaines en qq minutes, tu vois!! non je vois pas du tout, n'est-ce pas ? il n'est pas non plus!!!! bon j'arrête, elle est belle notre langue!!!!

    Posté par eliza, 21 mars 2011 à 11:10 | | Répondre
  • "au jour d'aujourd'hui" : je pourrais tuer quand je l'entends !
    Si c'est Mélanie Laurent et Cotillard, les 2 ahuries au regard totalement vide, qui en usent, alors là, c'est Tchernobyl et Fukushima réunies et sur leur gueule !

    Posté par QUEEN MOM, 21 mars 2011 à 11:24 | | Répondre
  • Et l'ajout de "euh" à la fin des mots qui n'en comportent pas de e justement : Oui-euh, Non-euh, Chuis pas d'accord-euh...

    Avec effectivement, une légère tendance à se la jouer-euh !

    Posté par BeaLeB, 21 mars 2011 à 11:36 | | Répondre
  • Celui qui me fait monter instantanément dans les tours : "j'avoue".

    Posté par Clairette, 21 mars 2011 à 14:07 | | Répondre
  • effectivement le jour d'aujourd'hui jamais compris et pour j'avoue j'ai connu plus snob à savoir je dois avouer (sous la torture!!) façon marie-chantal d'ailleurs c'était son prénom pour de vrai!!!!

    Posté par eliza, 21 mars 2011 à 15:51 | | Répondre
  • et en fait je me régale de cette nouvelle joute verbale!!!

    Posté par eliza, 21 mars 2011 à 15:53 | | Répondre
  • Vous pouvez le dire ? ...Elle peut le dire !

    Cette femme est un miroir ! Sa pensée est comme la clarification de la mienne, bref, ma Soeur j'en ai le cornette : nous sommes toutes deux du bois dont on fait les boules kiès tant le pavillon nous grince à l'écoute de ses niaiseries. J'apporte mon moellon à ce triste édifice avec le "dans ce pays" des politicards qui savent même pu où ils habitent ...
    Bon, c'est pas le tout : quantesce qu'on fait une virée punitive ?

    Posté par breucq, 21 mars 2011 à 21:20 | | Répondre
  • Tropico

    Pour ma part, "trop" à la place de très et "quoi-euh!" en fin de phrase ont le don de m'escagasser (j'étais à Marseille aujourd'hui il en reste des traces autres que de la bouillabaisse sur mon plastron).
    Ou alors "blasé" utilisé à toutes les sauces par les jeunes dans un sens qui m'échappe complètement (Titch' toi qui les fréquente assidument, tu as une traduction?) mais qui n'est a priori pas celui du Larousse.

    Posté par Nine, 21 mars 2011 à 21:24 | | Répondre
  • t'as raison, Marie, on va prendre les ondes d'assaut et tancer d'importance ces bouffons bouffis de nullité crasse. Aux armes, les copains, qu'un sang impur abreuve nos sillons, pon-ponpon !

    t'as trop raison, c'est trop vrai, Nine. Quant à "blasé"', c'est "hénaurme" comme dirait San Antonio.

    Posté par QUEEN MOM, 21 mars 2011 à 22:15 | | Répondre
  • Au final j'alucine grave...T'es trop pas cool Queen mum !! Sa race !!!

    Posté par Frédeborêves, 21 mars 2011 à 22:51 | | Répondre
  • Ca m'interpelle

    Trop fort ton biffeton: ça m'interpelle quelque part! C'est vrai la langue française elle est trop belle quoi... ça serait trop ouf de s'en servir, ou bien?

    Posté par tutentitane, 22 mars 2011 à 00:11 | | Répondre
  • Et puis, quand est ce qu'on n'a plus rien à dire, on ferme sa gueule et... c'est tout.....
    Oui mais comment est ce qu'on fait ?

    Posté par brulan, 22 mars 2011 à 10:49 | | Répondre
  • @ Tutentitane et Brulan : dites donc, les Laurel & Hardy des blogs, c'est pas bientôt fini, oui ? On se fait une bouffe ou bien ?

    Posté par QUEEN MOM, 22 mars 2011 à 12:30 | | Répondre
  • Ou bien?

    Ben t'es jamais là d'abord The Queen... Donc on se fait "où" bien?

    Posté par tutentitane, 22 mars 2011 à 13:17 | | Répondre
  • c'est bin vrai, ça ! Et ça s'arrange pas, je repars jeudi ! Que faire, Docteur ?

    Posté par QUEEN MOM, 22 mars 2011 à 13:38 | | Répondre
  • ziva maaaaadame super grand Mumm (millésimé de préférence), ya pâs de soucis.......jte kiffe à mort ( pardonnez l'orthographe, j'ai pas l'habitude) et tout.....ton blog , ça déchire, et tout, c'est dla balle et j'en oublie....xxlove

    Posté par brulan, 22 mars 2011 à 21:07 | | Répondre
  • Et ...

    ...moi personnellement... Comme redondance, c'est pas mal non plus; Ou bien solutionner un problème...

    Quoi qu'il en soit: "au jour d'aujourd'hui" et "et pi voilà" ont tendance à me faire monter la moutarde au nez!

    Posté par Pascale, 28 mars 2011 à 15:14 | | Répondre
Nouveau commentaire